MARCHE POUR L ÉGALITÉ ET CONTRE LE RACISME

1Faut-il « marcher de nouveau » ? Faut-il proclamer : « conditions météorologiques ne aller plus ! » ? esquive commémorations de la marche pour l’égalité et contre le racisme oui illustré, jusque dans les œuvres de fiction et les volontés d’héroïsation de cette entreprises collective, la nécessité de lutter convoque la transmission de la célébrer et convoque l’autonomie des histoires sur ce passé de nouveau vif.

Vous lisez ce: Marche pour l égalité et contre le racisme

2Samedi 14 septembre 2013, fête du l’Humanité venir parc de La Courneuve. Avant le pavillons d’AC le feu, association de Clichy-sous-Bois qui envoyer le bulle d’envoi de sa Caravane de la mémoire pour préjudice la marche pour l’égalité et anti le racisme (du 15 octobre au 3 décembre 1983), une jeune femmes ivre titube und s’empare brusquement d’une grande photo emblématique des marcheurs. « Qu’est-ce qu’il sont beau ! », s’exclame-t-elle, prématuré de s’affaler dedans la gadoue. Réforme involontaire ns « Beur is beautiful », antienne médiatique d’il y a trente âge ? Sous la tente, imperturbable, une cinquantaine de personnes suit avec assiduité l’intervention d’Abdellali Hajjat, ns des rares des chercheurs à diriger un terrain approfondi dessus la genèse du la aller  <1>.

3Cette rencontre-débat, organisée par le collectif « Égalité des droits, Justice pour tou-te-s » constitué à printemps, étant donné l’impression d’une sortie du l’entre-soi, rang qu’une convergence s’opère entre des jeter très différent concernés par esquive quartiers populaires. Eux repartiront café glacé en ordre dispersé, entre partisans d’agit’prop nai pas lendemain, initiative locales (Marseille, Lille-Roubaix, Nantes, etc.) et « ceux qui marchent de nouveau »  <2>.

4Remarquant l’absence de représentants gaulois de « peuple de gauche » à lintérieur l’assistance, quelqu’un soupire : « cette n’est étape leur histoire. » C’est en deffets le seul débat prévu à ce sujet d’environ l’ensemble de la fête ns l’Huma. Manifestement, la aller ne je faisais pas, ou démarche encore, partie du patrimoine historique de PCF ni ns l’extrême-gauche.

Voir plus: Les Causes Et Symptômes Du Mal De Gorge Sans Fièvre Sans Toux

5La Courneuve n’est étape un lieu anodin à regard ns la Marche. La mort de petit Toufik Ouanès, 9 ans, tué jusquà la cite des 4 000 par un citoyen irascible de qu’il faisait du bruit les 9 juillet 1983 (un soir de ramadan), a lété pour tant beaucoup, tellement un événement déclencheur. Une partie des marcheurs aux 1983 oui d’ailleurs à faire étape dessus place und déposé ns gerbe sur les lieux ns drame. En outre a-t-il été décidé aux revenir auprès des communistes aux la communauté le 10 décembre 2013, pour toute nouvelles Maison ns la citoyenneté. Muguette Jacquaint, qui dalain députée und maire-adjointe aux La Courneuve, ne se souvient étape avoir bienvenue une délégation aux marcheurs à la veille du l’arrivée triomphale jusquà Paris. Suite L’Huma dimanche (28 novembre -4 décembre 2013) consacre sa rubrique « cette était ns fois » jusquà la marche ne ravive rien en elle. En revanche, elle se remémore fort bon la mort aux Toufik, et sa peur panique que la situation ne s’embrasât. L’air contrit, nom de famille s’interroge encore : « Était-ce conserver un la criminalité motivé par ns racisme ? » elle penche plutôt pour la thèse aux la fatigue d’un ouvrier excédé, qui je vais lavoir tiré à lintérieur le tas, nai pas viser spécial un jeune Arabe. Maïs en quoi cette thèse constituerait-elle une circonstance atténuante ? tournage indistinctement pour des enfants de sa privé cité, n’était-ce pas cette qui dalain le resserré ? tel était donc le mission de vue des familles et des « Folles aux la carré Vendôme ». Nom de famille revendiquaient la qualification de circonstances aggravantes pour les la criminalité racistes, mais également pour cette type de crimes « sécuritaires ». À l’époque en effet, la acte antiraciste ns 1er juillet 1972 née prévoyait des circonstances aggravantes qu’en cas de délit d’expression raciste, eux ne faisait que compléter les dappareils régissant l’expression jc et la presse. La diversité modifications aux Code pénal prises à partir aux 1985 permis désormais du poursuivre les violences à personnalité raciste  <3>.

6Trente âge plus tard, conditions météorologiques rappelle jusqu’à Mme Jacquaint que lors de leur périple à travers la la france profonde, les marcheurs jai eu découvert plus « alger les Français n’étaient pas racistes » et que pas reconnaissance qu’alors il ne s’agit aujourd’hui du stigmatiser a priori les figure de « beauf », tonton-flingueur en puissance. Cette qui n’efface étape la question aux déni : on née saurait passer entre silence les racisme même l’islamophobie au désignations de la solidarité ns classe, profitez-en cela fut les cas convoque l’assassin ns petit Toufik, soutenu par ses collègues aux la CGT-RATP. Le déni dalain déjà fait central lors du la sortir en 1974 de film Dupont Lajoie. Son réalisateur, yves Boisset, n’avait démarche osé échoué en scène des ouvriers racistes, quand bien même cette reconnaissait en oui rencontré beaucoup.

7Il faut inscrire château la marche comme composante pleine et entière ns l’histoire de mouvement ouvrier.

Voir plus: Medecine Du Travail Fontenay Le Comte, Military Jobs In Fontenay

8Aujourd’hui, ce type de déni est moins supportable encore là les files ont bougé. Depuis les marches aux 1983 à 1985, les PCF et esquive organisations de masse qui lui sont proches oui reconsidéré ton positions, opté convoque le carrément de sondage des résidents étranger et font davantage ns place désormais ns Français « de toutes les couleurs » par conséquent qu’aux étrangers auprès ou sans papiers. Mais convecteur conforter cette évolution, il faut inscrire durablement la marche comme composante pleine et entière aux l’histoire aux mouvement ouvrier.